navigation   le site   \  le blog lundi 8 août 2022      
 Règle des 3 premiers morceaux : pas chez Matmatah  
très souvent, les photos pendant un concert ne sont autorisées que pendant les 3 premiers morceaux. souhait du management du groupe de limiter la présence des photographes, afin de ne pas perturber les musiciens ou le public, et puis sans doutes aussi volonté de donner une image "propre" des artistes sur scène, donc en début de concert, avant qu'ils ne soient ruisselants de sueur avec la chemise débraillée.

courant mai, pour la venue de Matmatah à Dijon, le tour-manageur du groupe m'informe : cette fois-ci les photos sont interdites... pendant les 3 premiers morceaux, mais autorisées ensuite, et ce jusqu'à la fin du concert.
c'est bel et bien la première fois qu'on me donne une telle consigne... et comme gage de sa volonté de coopérer avec les photographes, le manageur en question m'invite de lui-même à venir shooter depuis la scène elle-même, chose très rarement autorisée...

après en avoir discuté avec d'autres photographes cet été qui ont eut également cette consigne sur un concert de Matmatah, il s'agit en fait de rester dans cette volonté de "donner une image". une image qui, elle, n'est pas d'être propre sur soi, mais au contraire de montrer un groupe qui "mouille sa chemise".
en y réfléchissant bien, cela se tient, c'est dans la logique des "3 premiers morceaux", mais à l'envers !
en tous cas, je ne m'en plains pas !

voir les photos série musique divers 27


[1 commentaire]   |  permalien |   partager :
 Document rarissime ! 
sur Youtube on trouve parfois des documents exceptionnels.
je viens de tomber sur cette video de T-Bone Walker, précurseur de la guitare électrique blues moderne, accompagné par celui qui a été grandement influencé par lui, le grand BB King lui-même, rien que ça.
une rencontre au sommet en résumé... :))

pour info, sur la video T-Bone Walker est en costume sombre, guitare claire qu'il tient à l'horizontale quand il joue. BB King c'est l'autre :))

c'est juste une envie de partager ce document rarissime, et puis histoire de remuer le couteau dans la plaie : je n'ai jamais photographié BB King, et ne le pourrai sans doutes jamais : il vient d'annoncer sa retraite des scènes internationales !


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Retour sur des photos qui ne se sont pas faites 
le 13 octobre 2006, le groupe anglais Archive passait par Dijon. je me réjouissais à l'idée de pouvoir photographier ce groupe phare de la musique, habile mélange de rock, pop ou encore électro.

bien avant la date du concert, l'info tombe du management du groupe : les photos ne sont limitées qu'aux 3 premiers morceaux (comme tres souvent d'ailleurs), mais en plus, et c'est là que le problème se pose, il faut auparavant signer un contrat dans lequel on s'engage à ne faire publier les photos (dont on est pourtant l'auteur) qu'une seule fois. De plus, il faut par la suite s'engager à céder tous les droits d'auteur associès aux photos au management du groupe, et ce pour le monde entier, et sans contrepartie.

en résumé, il faut donc travailler gratuitement pour le groupe, et, en plus, perdre tous ses droits d'auteur sur ses propres photos... du jamais vu !
ce contrat ressemblant de façon très nette à un ramassage de savonnette en bonne et due forme, je ne l'ai donc pas signé, et n'ai donc réalisé aucune photo de Archive ce jour-là.

à noter que le contrat en question n'était écrit qu'en langue anglaise (tant pis pour les non anglicistes !), et n'était disponible qu'en un seul exemplaire par photographe, ce qui veut dire qu'une fois signé, il ne nous en était donné aucune copie...

dommage, le concert de Archive ce jour-là était pourtant exceptionnel, mise en place remarquable, morceaux longs et progressifs, incroyable moment passé, sans doutes un des meilleurs concerts auxquels j'ai pu assister à La Vapeur...

pour info, voici une numérisation du contrat en question (format pdf, 130 Ko), que j'ai pris soin de conserver (vierge bien sûr)


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Rencontre : Paul Personne 
Depuis une bonne quinzaine d'années, je suis fan de Paul Personne. je l'ai vu en concert (comme artiste principal ou invité) une bonne dizaine de fois. J'ai même eu l'occasion de l'approcher 3 fois.
La dernière fois, c'était lors de son passage à La Vapeur de Dijon, en janvier 2006. Cette fois, j'enregistrais notre conversation que je diffusais ensuite sur le webzine blues dont je m'occupais. Cette semaine, j'ai définitivement arrêté ce webzine, qui donc n'est plus en ligne. je veux donc laisser ici cette interview disponible, pour celles et ceux qui, comme moi, admirent le musicien et l'homme qu'il est.

Ecoutez l'interview ci-dessous :

Question no1

Question no2

Question no3


voir les photos série blues 09
Paul Personne, Dijon - janvier 2006
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Les courses de voitures 
depuis peu je me suis lancé dans les photos de courses de voitures.
le circuit de Dijon-Prenois, là où se sont déroulés moults grands prix de France de Formule 1 par le passé, accueille régulièrement des courses de GT, de véhicules de sport historiques, ou encore d'essais privés...

j'ai débuté courant juillet avec les 6 heures de Dijon, course d'endurance. les voitures sont des monoplaces. cependant le spectacle est vite répétitif, les voitures tournant en boucle pendant plusieurs heures...
mi-août j'ai eu par contre l'occasion d'assister au Trophée Pierre Martinet, course de GT beaucoup plus nerveuse, car nettement moins longue, et avec des voitures du style Porsche (grosse majorité), mais aussi Ferrari, Viper, ou encore Ford GT40.
le spectacle est plus interessant qu'en endurance.

le circuit de Prenois possède un endroit stratégique et meme devenu mythique, appelé la "cuvette" : quelques virages apres la ligne droite des stands, la piste descend au fond d'une petite vallée, la sillonne puis remonte de facon assez abrupte.
c'est ici que pas mal du spectacle se fait, et au niveau photos, c'est, à mon avis, l'endroit le plus interessant pour réaliser des filés (avoir le sujet net et le decor comme en mouvement).
pour cela, j'utilise mon objectif Sigma 75-300. je me calle en priorité vitesse bien sûr, et je regle ma vitesse sur le 1/200eme de seconde.
l'idée est ensuite de suivre le sujet dans l'objectif et de declencher dans le mouvement. avoir un effet de mouvement est assez facile à réaliser, mais encore faut-il que le sujet principal (la voiture) soit net.

pour que l'autofocus soit rapide au moment du déclenchement, je lui fais faire une "pré-mise au point" sur le point de la piste où je compte déclencher, évitant ainsi qu'il fasse des va et viens trop longs à l'instant décisif.
avec mon D70, et comme bien souvent, je sous-expose de -0.3 ou -0.7 IL, voir plus pour les vehicules de couleur blanche, surtout si il y a du soleil, pour eviter de "cramer" les hautes lumieres.

les filés sont plus faciles à réaliser lorsqu'on est loin du sujet : suivre une voiture qui passe par exemple à 200 Km/h à 5 metres de soi suppose que l'on pivote sur soi-meme tres rapidement, alors que si on se trouve à 50m du sujet l'amplitude du mouvement est moins importante. pour ça la "cuvette" du circuit offre la possibilité de prendre le recul nécessaire.

le probleme de mon 75/300 (vieille carne que je possède depuis mon époque argentique) est qu'il est un objectif à pompe (contraitement aux objectifs qui se tournent pour modifier la longueur de la focale), et que, du coup, il fait entrer pas mal de poussieres qui vont se loger sur le miroir du boitier. il faut donc régulierement que j'ouvre mon boitier pour nettoyer le miroir, prenant ainsi le risque de faire entrer des poussieres qui, cette fois, iraient se loger sur le capteur...

un des écueils à eviter dans ce genre de photos, c'est la redondance. il faut multiplier les angles et lieux de prise de vue pour eviter d'avoir toujours le meme type de photos, essayer d'avoir des instants décisifs comme des dépassements, des virages où les voitures sont à la limite de l'adherence... je ne suis pas sûr personnellement de toujours réussir à éviter ce genre d'écueil... mais j'essaye de m'y attacher... :))

Prenois accueille les 22 et 23 septembre prochains le Trophée Historique de Bourgogne, avec beaucoup de courses et la présence notamment d'anciennes Formules 1, l'occasion pour moi de me perfectionner un peu dans ce domaine... :))

voir les séries sports mécaniques 01 et sports mécaniques 02

édition le 23/09/2007 : les photos des Trophées Historiques de Bourgogne sont maintenant en ligne : série sports mécaniques 03




[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | Suivant> >>