navigation   le site   \  le blog lundi 27 janvier 2020      
 Pas de Mademoiselle K pour moi (ou presque) 
Dans les précédents articles je me réjouissais de la venue à Dijon de Mademoiselle K le 6 novembre prochain. J'aime cet artiste dont la musique, même si elle est plaisante sur disque, est visiblement plutôt écrite pour la scène.
Sa venue et ses prestations live dont j'entends beaucoup de bien ces derniers temps me mettaient vraiment l'eau à la bouche.
Et puis le rock se prête bien au noir et blanc ! Voilà donc quelqu'un que je rêvais de photographier depuis longtemps...

Mais aujourd'hui je reçois les conditions de prise de vue établies par le management de l'artiste :
- Les photographes doivent envoyer les photos à ****** le manager ********@****.** pour validation avant publication. Les photos validées peuvent être utilisées par le groupe à des fins non commerciales (site web, myspace).
- Toute autre utilisation doit faire l'objet d'une autorisation particulière.


Bref, voilà un plan qui ressemble étrangement à celui dont je parlais, ou plutôt que je dénonçais, dans ce billet.
Pas envie de bosser pour rien, pas envie non plus de bosser gratos pour une maison de disques, donc j'irai au concert, mais les mains dans les poches, en simple spectateur, sans faire de photos, la mort dans l'âme :))

Dire qu'aujourd'hui même les artistes estampillées rock sont soumis au bon vouloir du marketing... le temps du rock symbole de rébellion est bien loin ! :))

Allez, je me console avec les photos de Keziah Jones, la semaine dernière, dont je suis plutôt satisfait :

Edit : après maintes réflexions (voir commentaires ci-dessous), les photos sont désormais en ligne sur cette page.

Keziah Jones, La Vapeur, Dijon - octobre 2008
photo non libre de droits


[12 commentaires]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | Suivant> >>