navigation   le site   \  le blog jeudi 13 décembre 2018      
 Le festival blues de Talant 2018 

Voilà, l'édition 2018 du festival blues de Talant s'est achevée ce week-end.
Je suis plutôt satisfait des concerts que j'ai fait.

Le concert de Mike Wheeler était très bon, avec de bons musiciens (les Français Pascal Delmas et Fred Jouglas à la section rythmique, ainsi que l'Allemand Kai Strauss à la seconde guitare).
J'ai pu y faire des photos dont je suis content, dans cette petite salle du Crusoé que j'apprécie.

Keith Johnson est encore jeune (à peine 25 ans), et en était à sa première tournée européenne. J'ai aimé le paradoxe entre son répertoire plutôt classique et conventionnel, et la fougue avec laquelle il a interprété ses morceaux. Il est comme habité lorsqu'il joue, et transmet ainsi une énergie communicative.
A noter la très bonne première partie des Dijonnais de Mojo Blues !
Cela faisait presque 20 ans que je n'avais pas remis les pieds dans la Salle Gabin. La configuration était minuscule, les pieds des premiers rangs touchaient les retours du leader. De plus, un second guitariste beaucoup plus grand que ce dernier bouchait l'angle de vue d'un côté.
J'ai donc fait pas mal de photos du côté cour, le côté le moins évident avec un guitariste droitier. Je me suis plié dans tous les sens, à genoux, pour essayer d'avoir des vues intéressantes, avec le grand angle.
Au final, ça m'a permit d'avoir des photos qui sortent de mon ordinaire, notamment celle ci-dessous dont je suis plutôt fier :)

De la grande soirée de clôture, j'ai vraiment aimé Lil'Jimmy Reed, qui était là pour son unique date française. Ce grand bonhomme fait du Jimmy Reed (mais pas que), à la Jimmy Reed. Il faut donc aimer Jimmy Reed, ce qui est mon cas :)
En tout cas, malgré ses 80 ans il a, lui aussi, communiqué une grande énergie à l'auditoire.
Pour les photos c'était moins évident : il joue assis, avec un porte-harmonica et un micro-visage. Les angles sont plutôt limités, mais j'ai quand même pu faire quelques portraits.

J'ai vraiment aimé également Eddie Cotton Jr qui terminait la soirée. Un blues bien posé et teinté de soul, à l'image de cette magnifique cover de I'll Play th Blues for You d'Albert King avec laquelle il a ouvert le set. Et puis, même avec un répertoire cool, il mouille quand même la chemise dès le deuxième morceau.

Je suis passé par contre au travers du concert de Tom Holland et Omar Colleman. J'ai trouvé ça un peu trop arrangé et moderne.
Et pour les photos j'ai abandonné : Coleman l'harmoniciste joue avec lunettes de soleil et casquette vissée sur la tête. Autant dire que ce n'est pas du tout intéressant à photographier. Idem pour le guitariste Tom Holland, qui portait un large chapeau empêchant toute lumière de déboucher son visage.
Ca a donc été l'occasion pour moi d'aller déguster l'excellente bière de printemps de la Brasserie de Vitteaux. Très bonne idée d'ailleurs que d'inviter une brasserie artisanale sur le festival ! :)

Les séries photos :
Mike Wheeler
Keith Johnson et Mojo Blues
Eddie Cotton Jr et Lil'Jimmy Reed


Keith Johnson, Talant International Blues Festival, mars 2018
photo non libre de droits


Mike Wheeler, Talant International Blues Festival, mars 2018
photo non libre de droits


Lil'Jimmy Reed, Talant International Blues Festival, mars 2018
photo non libre de droits


Eddie Cotton Jr, Talant International Blues Festival, mars 2018
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | Suivant> >>