navigation   le site   \  le blog jeudi 13 décembre 2018      
 Toute la musique que j'aime ...  
Depuis que j'ai arrêté les photos de concerts pour le Bien Public, je me consacre aux photos de concerts blues (également aux photos de paysages).
Et j'ai été gâté ces derniers temps, car l'association Jagoblues a organisé 3 concerts blues d'affilée.

La tournée New Blues Generation s'est arrêtée à Dijon en novembre. Plus précisément à Marsannay-la-Côte, car la salle habituelle de Talant est en travaux. Je trouve d'ailleurs l'acoustique de ce nouveau lieu bien meilleure.
Marquise Knox était à l'affiche. Bien mieux disposé que lors de son premier passage dans la région il y a 3 ans. Il partageait la scène avec la chanteuse Kat Riggins, et ont offert un spectacle sans prétention et de bonne facture.

John Nemeth est venu fin novembre dans la salle dijonnaise du Crusoé. Espace flambant neuf et moderne, le lieu idéal pour de petits concerts.
Nemeth était, lui aussi, déjà venu il y a 4 ans, avec son propre groupe. Cette fois, c'était avec l'excellent lineup français Anthony Stelmaszack, Fabrice Bessouat, Antoine Escalier qu'il a distillé un set débuté blues, mais qui a vite bifurqué sur un répertoire très soul du meilleur effet. C'était un très bon moment.

La traditionnelle tournée Chicago Blues Festival est venue début décembre à Marsannay.
Le guitariste Carl Weathersby a joué mais était malade. Le premier set était passable, mais le deuxième franchement très moyen. Ce concert n'était pas inoubliable, mais j'ai pu y faire des photos dont je suis satisfait : le plan de scène était assez serré, j'en ai donc profité pour serrer mes cadrages, et ainsi focaliser mes images sur les visages.


Enfin, il n'aura échappé à personne que Johnny Hallyday nous a quittés, emporté par la maladie. Un service presse m'avait d'ailleurs contacté 2 semaines avant son décès, à la recherche de photos d'archives, en prévision d'une fin que beaucoup sentaient proche.
Je n'étais pas fan de Johnny, même si j'écoute de temps à autre un de ses albums.
Par contre, les 2 concerts de lui auxquels j'ai pu assister m'avaient énormément impressionné. L'expression "bête de scène" prend avec lui tout son sens.

J'ai apprécié l'hommage qui lui a été rendu à l'occasion de ses obsèques.
Faire descendre les Champs-Elysées par le convoi funéraire, suivi d'une escorte de bikers, ça avait franchement de la gueule, et ça change des défilés militaires !
Faire entrer dans l'église une cinquantaine de fans anonymes choisis parmi la foule, au milieu du gratin show biz / politique, c'était grand également.
Hallyday avait ses défauts, ses opinions (assumées d'ailleurs), mais il a marqué, qu'on le veuille ou non, le pays comme peu l'ont fait.
Bien entendu, quelques censeurs aigris ont cru bon de déverser leur fiel à cette occasion. Je me dis alors que les mieux déguisés dans cette histoire ne sont pas certains fans de Johnny avec leurs t-shirts "tête de loup", mais ces prétentieux dans leur ridicule tenue de suffisance.

Les photos :

- série photo New Blues Generation 2017
- série photo John Nemeth au Crusoé
- série photo Chicago Blues Festival 2017
- mes photos de Johnny Hallyday : 2013 et 2015


Kat Riggins, concert New Blues Generation, Marsannay-la-Côte (21), novembre 2017
photo non libre de droits


John Nemeth, Le Crusoé, Dijon, novembre 2017
photo non libre de droits


Carl Weathersby, concert Chicago Blues Festival, Marsannay-la-Côte (21), décembre 2017
photo non libre de droits



Johnny Hallyday, Le Zenith, Dijon, juin 2013
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | Suivant> >>