navigation   le site   \  le blog lundi 26 août 2019      
 Des news en vrac...  
Voilà, j'ai entamé une nouvelle saison photos de concerts/spectacles pour le Bien Public (voir la première série photos de la saison).

Cette année, j'ai souhaité ne le faire que le week-end, afin de ralentir le rythme et d'alléger mes semaines, mais également pour me consacrer à d'autres choses, comme ma vie personnelle, l'aménagement et l'entretien de ma maison.
J'avoue que, parfois, mes sorties photos pour le journal deviennent un peu une corvée, le plaisir y est moins, et je sens la fatigue accumulée m'éloigner affectivement de cette activité que j'aime tant.

En parallèle, l'appareil léger dont je me sers pour mes photos de paysages est souvent dans ma voiture, prêt à immortaliser si l'occasion se présente. J'aime le paysage, les belles lumières, la contemplation.
Avec la fin de l'été et l'automne, j'ai pu me consacrer un peu à la couleur.
Cette activité est avant tout pour me faire plaisir, plus apaisante et moins chronophage que le concert.
Et puis, même si c'est encore à officialiser, il se peut fortement que j'expose mes paysages au premier trimestre 2016, dans ma commune d'adoption, Nuits-Saint-Georges...
A suivre :)

Clos des Avaux, Bourgogne, août 2015
photo non libre de droits

Nicole Willis, Tribu Festival, La Vapeur, Dijon, octobre 2015
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Version mobile des galeries photos 
Un petit mot pour signaler que je viens de faire quelques modifications à mon site internet : constatant que les appareils mobiles de type smartphones, tablettes... sont de plus en plus utilisés pour naviguer sur le web, et sachant que mon système de visionnement des galeries photos, jusqu'à présent fait en Flash, posait des problèmes de compatibilité avec ce type d'appareils, j'ai réalisé une version optimisée pour les mobiles des galeries photos, n'utilisant pas la technologie Flash.
Il s'agit d'un simple affichage vertical des galeries photos.

Désormais, l'appareil que vous utilisez pour surfer sur mon site est automatiquement détecté, et, si vous êtes sur un mobile, vous aurez donc l'affichage des galeries photos en mode compatible simplifié.
Par contre, si vous surfez depuis un ordinateur, les galeries s'afficheront de la même manière que jusqu'à présent, c'est-à-dire avec le système Flash.
Il y a, de plus, également possibilité de basculer manuellement vers la version mobile si toutefois votre appareil mobile n'était pas reconnu comme tel par mon site.

Si vous avez des remarques concernant ce changement (pardon, cette amélioration...), n'hésitez pas à me le faire savoir... :)




[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Lectures musicales... 
Ces derniers temps je me suis passionné pour des lectures de biographies ou d'autobiographies dédiées à des musiciens que j'apprécie.

J'ai débuté avec celle, dont l'écriture a été interrompue par sa mort, de Daniel Darc, Tout est permis mais tout n'est pas utile, coécrit par Bertrand Dicale.
Une vie et un parcours chaotique, mystique, rythmé par les excès, mais aussi et surtout par une sensibilité à fleur de peau.
Comme on s'en doutait, l'homme nous avoue ne jamais avoir aimé le tube Chercher le Garçon, dont le succès qu'il a eu avec le groupe Taxi Girl a contribué à sa renommée.
Il semble avoir fini par trouver une sorte de paix intérieure dans la religion, comme quoi le punk mène à tout.
Le livre est vraiment intéressant.


Ensuite, je me suis plongé dans De Noir Désir à Bertrand Cantat, par Pierre Mikaïloff.
Comme son nom l'indique, il s'agit d'une bio complète du groupe bordelais, de ses débuts à la carrière solo de chacun de ses membres, suite à la séparation. Un travail documentaire colossal.
Attention, il s'agit d'un ouvrage qui ne s'intéresse qu'à l'aspect musical du groupe. Bien entendu, l'affaire de Vilnius y est forcément abordée, puisqu'elle fait partie de l’histoire de la formation, par la force des choses.
Mais ne vous attendez pas à y lire des rapports d'instruction liés au drame. Pour ça, je vous renvoie plutôt à L'Amour à Mort, par Stéphane Bouchet et Frédéric Vézard, que j'ai lu aussi.
Ce livre de Pierre Mikaïloff est vraiment une mine d'information sur Noir Désir, son histoire, son mode de fonctionnement. Indispensable pour tous ceux qui aiment le groupe, mais aussi pour les autres, tant on y apprend sur la dimension humaine et sur la démarche intègre du quatuor bordelais.
Et puis, avantage ultime, son auteur est écrivain mais également musicien, il a d'ailleurs eu l'occasion de croiser "Noir Dez" à plusieurs reprises sur scène, ce qui fait qu'il connaît parfaitement son sujet.


Ensuite, j'ai trouvé une édition poche de l'autobiographie de Johnny Cash, Johnny Cash l'Autobiographie, écrite peu de temps avant sa mort.
J'ai vraiment dévoré ce bouquin.
Cash y aborde sa vie avec une franchise remarquable, depuis son enfance dans les champs de coton et la mort de son frère aîné, jusqu'à son travail avec Rick Rubin, en passant par les tournées où il partageait l'affiche avec Elvis Presley et Jerry Lee Lewis.
Tout n'est pas reluisant. Des années de mal-être, comblées par la défonce aux amphétamines et les conneries qu'il a pu faire sous leur emprise, dépendance dont il aura tant de mal à se sortir. Le tout avec un regard sans complaisance.
Puis son union avec June Carter, qui l'aidera à sortir la tête de l'eau pour enfin avoir une vie plus sereine.
Le style y est simple, droit, et vraiment facile à lire.
Ce bouquin est le support idéal du très bon film Walk The Line, de James Mangold, avec l'excellent Joaquin Phoenix, que j'ai revu par la même occasion.


Je viens d’entamer Neil Young, Une Autobiographie.
Arrivé à la moitié de l'ouvrage, j'ai découvert un homme avec des projets plein la tête (pas toujours liés à la musique), et comme Johnny Cash, aucune envie de prendre sa retraite.

Par contre, je trouve le style moins évident que le livre précédent, et même un peu moins plaisant. Peut-être est-ce dû au fait que j'apprécie plus Cash que Young ?
En tout cas, hâte de lire la suite...

Ce que j'aime dans ces livres, c'est bien entendu d'entrevoir l'envers du décors.
Découvrir les personnes, leur histoire, leur façon de faire, derrière l'oeuvre.
Et aussi connaître l'origine de telle ou telle de leur création, le pourquoi.
Et une fois Neil Young terminé, je pense me diriger vers celle de Keith Richards, dont on m'a dit le plus grand bien...


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Quelques portraits hors scène ...  
Il y a quelques temps j'ai ajouté à ce site une partie intitulée "Portraits Hors Scène".
Dans cette galerie, je présente des portraits d'artistes ou de personnalités culturelles que j'ai photographié mais en dehors de la scène, dans des portraits, posés ou non.

Ce sont à la fois des photos réalisées lors de conférences de presse sur des festivals, mais aussi des portraits commandés par le journal pour lequel je travaille : metteurs en scène, compositeurs, comédiens ...

Si j'aime faire ce genre de photo lors de conférences de presse collectives, là où je peux me fondre dans la masse et travailler discrètement, je dois avouer que les portraits qu'on me commande et où je dois donc diriger la séance en tête à tête avec le sujet me stressent pas mal. Spectateur plutôt qu'acteur, c'est ainsi que je vois et aime vivre mon activité photo.

Je ne présente pas ici tous les portraits "posés" qu'on m'a commandé, car je préfère en oublier certains :)
Ceci dit, il y en a quelques-uns que j'estime n'avoir pas trop raté... ils sont donc dans cette galerie (mise à jour au gré des commandes... ).

Anaïs en interview, festival du Chien à Plumes, Villegusien (52) - août 2009
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Utilisateur d'Instagram 
Je suis utilisateur de l'application Instagram, depuis son arrivée sur le système d'exploitation Android.

Ce programme, permettant de donner un look vintage aux photos faites avec smartphone, et ensuite de les partager avec d'autres utilisateurs de réseaux sociaux, fait beaucoup parler de lui, en bien comme en mal.

Il lui est reproché, parmi d'autres arguments, de laisser croire que n'importe quelle photo faite avec cette application sera forcément une oeuvre d'art, et que l'utilisateur lambda d'Instagram est de facto un photographe autoproclamé.
Ne nous trompons pas, une photo ratée le restera, qu'on lui applique ou non un filtre rétro...

Moi, ce que j'aime dans Instagram, c'est cette approche décomplexée de la photographie. Le côté on oublie un peu la technique à proprement parler pour ne se concentrer que sur l'acte photographique, sur le message, ainsi que sur la composition de l'image.
Bien sûr, on trouve de tout sur le réseau Instagram, du très bon comme du très mauvais... tout comme dans le monde des photographes travaillant avec un réflex !

Pour ceux que ça intéresse, retrouvez-moi : @didtab (attention, je n'y publie pas de photos de concerts, mais plutôt des paysages...)

aux alentours de Vievigne (Côte d'Or)...
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | Suivant> >>