navigation   le site   \  le blog vendredi 22 novembre 2019      
 John Nemeth à la Nuit du Blues, Talant  
Samedi soir j'ai vraiment passé un très bon moment à la traditionnelle Nuit du Blues de Talant (21).

Je suis arrivé pour voir John Nemeth débuter son set.
Je connaissais vaguement son nom. Aujourd'hui je ne risque pas de l'oublier !
Harmoniciste hors-pair, il est aussi excellent chanteur à la fois puissant, très nuancé et plein de feeling. Son show est également très bien rôdé. Son répertoire est à la fois blues, mais pour une bonne part très soul.

L'extase ne s'est pas arrêtée là : le groupe avec lequel il tourne depuis 2012 fait rêver. AC Myles à la guitare est un phénomène. Un style très marqué, bien roots, sauvage et subtil à la fois, du genre qui va faire claquer une note au milieu d'un solo laissant l'auditoire bouche-bée, scotché. La classe.

Des musiciens très forts, mais absolument pas démonstratifs, au contraire, tout en efficacité.

Une vraie découverte pour moi, un concert 100% parfait. Je ne m'y attendais pas, et je n'imaginais même pas un jour rester aussi retourné après un concert de blues.
Un grand merci à Gérard ainsi qu'à son association Jagoblues de m'avoir permis de connaître ce groupe.

Sharrie Williams était ensuite programmée.
Je l'avais déjà vue à plusieurs reprises par le passé. Son concert était vraiment bon, ça joue très bien et le grand spectacle est au rendez-vous. Même si sur disque je ne serais pas aussi emballé...

Pour les photos j'ai pu me faire plaisir. Les lumières étaient bonnes et la qualité de la musique m'a mis dans un état d'esprit propice...

Elles seront en ligne dès que j'aurai terminé leur traitement bien entendu, encore quelques temps à patienter donc...
Comme d'hab' une poignée ci-dessous en guise d'aperçu... à suivre !

Edit : les photos sont maintenant en ligne sur cette page !

John Nemeth, Nuit du Blues, Talant - mars 2013
photo non libre de droits

Sharrie Williams, Nuit du Blues, Talant - mars 2013
photo non libre de droits

Edit bis :
un petit mot de John Nemeth su ma page Facebook dédiée, ça fait toujours plaisir... :



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Taxi Boy 
J'ai eu la chance de voir Daniel Darc, qui vient de nous quitter, sur scène en 2007.
Cela fait partie des concerts qui m'ont réellement mis une claque.

Il était programmé en fin de soirée dans une petite salle dijonnaise, L'Athénéum.
Ce concert m'a marqué par l’exceptionnelle émotion et bouleversante sensibilité dégagée par l'ex-Taxi Girl, merveilleusement accompagné, entre autres, par un violoncelle.

Artiste à fleur de peau réellement absorbé par sa musique et ses textes, il a offert un set qui reste aujourd'hui encore, malgré tout ce que j'ai pu voir en live depuis, comme un souvenir impérissable.

L'anecdote concernant ce concert et le personnage me vient d'un collègue photographe présent ce jour-là, qui devait réaliser un portrait posé de lui, backstage.
Au tout début de la séance photo, Darc l'interrompt pour se repeigner. Le collègue baisse alors son appareil et voit le chanteur cracher généreusement dans ses propres mains, les frotter l'une contre l'autre, avant de les plaquer sur ses cheveux afin de les lisser.
Punk attitude.

J'ai pu réaliser des photos du concert à même la scène, entre 2 rideaux, côté jardin.
A l'époque mal équipé avec mon vieux D70 qui supportait mal les hautes sensibilités, les images que j'ai faites de lui ne sont pas parfaites techniquement.
Mais, aujourd'hui, je me dis que c'est sans doutes une bonne façon de le voir : avec des défauts.

"Quand je mourrai, j'irai au paradis, c'est en enfer que j'ai passé ma vie" disait-il.
Nul doute qu'aujourd'hui, il y est.

Daniel Darc, L'Athénéum, Dijon - février 2007
photo non libre de droits



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 RIP Magic  
Magic Slim nous a quitté, le 21 février, à l'âge de 75 ans.

Pilier et ambassadeur de la scène blues chicagoane, qui fit débuter entre autres John Primer, il était un maître incontesté du shuffle.

Gros son, basse (qui fût un temps tenue par son propre frère) très présente, Magic Slim avait une patte inimitable. Géant à la bonhommie impressionnante, sa stature, comme sa musique, le rendait reconnaissable de suite.

Je l'ai vu à plusieurs reprises, au festival blues de Cahors dans les années 2000, puis à côté de chez moi, à Talant, 2 autres fois, dont la dernière fois en 2010.

Son dernier album, Bad Boy, était sorti il y à moins d'un an, en septembre 2012.

Magic Slim, Les Nuits du Blues, Talant - mars 2010
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 En janvier ...  
Deux séries photos de concerts/spectacles divers pour débuter 2013 (ici et ).

Le mois de janvier a été plus chargé que prévu en termes de photos pour le journal.
Je ne m'en plains pas, vu que je suis payé à la photo.

Mais je dois dire que, parfois, le stress est au rendez-vous.
Avoir plusieurs événements à couvrir le même soir dans des lieux espacés, dans un timing bien déterminé, lorsque la météo annonce des pluies verglaçantes ou de la neige, font que, des fois, mes nuits sont habitées de cauchemars dans lesquels je me vois coincé en voiture sous une tempête de neige, l'appareil photo en bandoulière, avec un vigile qui me tape sur l'épaule pour me dire que le délai pour les photos est dépassé... :)

En matière de délais justement, un nouveau record a été battu. Habituellement, un comique en one-man-show nous accorde 10 minutes pour photographier. C'est très serré, mais ça laisse au moins le temps de faire quelque chose.
Ce mois-ci, une humoriste (celle qui s'habille en rouge) a royalement "accordé" seulement 3 minutes pour photographier !
Nul besoin de dire que, dans ce genre de cas, il vaut mieux être prêt et surtout ne pas se tromper...

Il y a eu des spectacles sympas sinon, le peu que j'ai vu du concert de John Cale m'a franchement convaincu, mention spéciale à son batteur Alex Thomas.
Et j'ai bien rigolé lors du spectacle de Christian Legal, notamment lors de ses imitations de comiques !
Enfin, je suis retourné, en simple spectateur et avec ma compagne, voir le spectacle des clowns russes de Semianyki, après y avoir photographié lors de la première représentation : envie de voir le spectacle dans son intégralité pour une fois, et les mains dans les poches ! :)

Comme d'hab', toutes les nouveautés se trouvent sur cette page.

Alex Thomas, batteur de John Cale, La Vapeur, Dijon - février 2013
photo non libre de droits

Actéon de Charpentier, Le Grand Théâtre, Dijon - février 2013
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Rétrospective 2012, bientôt 2013 ... 
Je viens de faire une page présentant une petite rétrospective de mes séries photos de concerts, pour l'année 2012.

Pas grand chose à ajouter par rapport à ce que je disais dans ce billet avant l'été, sinon que ce deuxième trimestre m'aura un peu réconcilié avec les Zenith : deux bonnes sessions avec Shaka Ponk et Scorpions m'auront redonné goût aux grandes salles.

Et justement , j'attends avec impatience juin 2013 : le Zenith de Dijon accueillera, à 10 jours d'intervalle, ZZ Top, puis Mark Knopfler.

Lycéeen, Dire Straits était un de mes groupes phares. Peu importe qu'on les ai accusés de faire du rock FM, Knopfler et les siens ont toujours suscité en moi un grand intérêt. Cette touche laid-back (So Far Away, Brother in Arms...), avec parfois des moments plus incisifs (Sultans of Swing, Lady Writer...), je me suis reconnu dedans.
Aujourd'hui Mark a tourné la page Dire Straits depuis belle lurette, pour explorer de nouvelles orientations plus country, voire irlandaises.
Il restera un musicien de légende, au toucher de guitare unique.

Passés mes 20 ans, je suis au milieu de ma découverte des groupes marqués par le blues : Led Zeppelin, Hendrix, et ZZ Top.
J'aime la musique de ces derniers, ainsi que leur univers décallé et typiquement texan fait de démesure, de kitcherie.
Rio Grande Mud reste un pur album, encore aujourd'hui, de même que Deguello, sans oublier le savoureux Tres Hombres !

Autant je pense que Knopfler sur scène sera moyennement intéressant à photographier, autant je me délecte à l'avance des ZZ Top : guitares moumoutes qui tournoient, chorégraphies dont ils ont le secret... En avant les barbus ! :)

Carmen Maria Vega, festival du Chien à Plumes, Villegusien (52), août 2012
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | Suivant> >>