navigation   le site   \  le blog mercredi 7 décembre 2022      
 Quoi ma gueule ? 
Ma trombine est en plein format sur la page 2 du nouveau programme papier (janvier/mars 2008) de La Vapeur (une version pdf du programme est téléchargeable ici, 8,5 Mo).

Moi qui m'éclate dans la photo justement parce que je suis du "bon côté" de l'objectif, celui où je ne suis pas sur l'image, comme planqué... cela fait bizarre de se retrouver ainsi face au miroir :))

En même temps, j'avais réalisé cet autoportrait de façon à avoir une photo de moi, si un jour on m'en demandait une.

En tous cas, cette image est avant tout ma vision de la photo : une façon de se dévoiler, mais tout en restant caché. Réalisée face à une glace, diaphragme ouvert à f:1.4 pour avoir une profondeur de champ la plus courte possible : beaucoup de flou, et peu de net.


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Nosfell, 6 mois plus tard  
Jeudi dernier, Nosfell était de passage à Dijon. Je l'avais déjà photographié au mois d'août dernier lors du festival du Chien à Plumes de Villegusien.

J'avais alors pu réaliser des photos de son concert dont j'étais très satisfait (notamment celle ci-contre), mais le concert ayant lieu en milieu de journée et en plein soleil, je n'avais pas pu faire de photos de la partie de son spectacle pendant laquelle il passe derrière des panneaux translucides pour jouer en ombres chinoises, comme on peut le voir sur l'intro de son site : la pleine lumière rendait l'effet de contre-jour à peine visible.

J'attendais donc le concert de jeudi dernier avec impatience, car il se produisait en soirée et en salle fermée. L'occasion idéale donc de me rattraper pour enfin capturer ce qui m'intéressait.

Le concert se tenait dans la petite salle de La Vapeur, qui était pleine à craquer.
Je m'étais placé du côté jardin de la scène : j'avais peur qu'en étant pile en face l'artiste, je sois géné par le pied de micro.

Ma vue était donc relativement dégagée, mais, du coup, j'avais mes images inclinées sur le côté, du fait de ma position latérale. Peu importe, j'ai fait les photos qui m'intéressaient, puis j'ai redressé les perspectives sur mes images ensuite en post-traitement, de façon à avoir des images bien droites, laissant penser que j'étais bien en face au moment de la prise de vue.

Magie de l'ère numérique... :))

voir la série photos musique divers 40

Nosfell, Dijon - janvier 2008
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Rhesus, The Fortune Teller Said 
A force de tendre l'oreille à chaque fois que le single Hey Darling passe en radio (voir le clip ci-dessous), je me suis enfin procuré l'album de Rhesus, The fortune teller said.

Même si ils chantent en anglais, ce trio de musiciens est bel et bien français. Leur disque est vraiment très bon, j'aime ce son, ainsi que l'énergie dégagée par la formule du power-trio, énergie acquise au fil des concerts, car ce groupe vit plus des tournées que de la vente de disques.

Pour situer, on peut dire que les influences de cette formation se situent aux confluents de Pixies, Placebo, ou encore Radiohead.

Je les avais vu à Dijon courant 2006, à l'époque ils tournaient conjointement avec MacZde Carpate et Kaolin (cherchez l'erreur). Leur set m'avait laissé une fort bonne impression, notamment le batteur Simon Nodet.

Voilà un disque qui va chauffer sur ma platine :))

Visitez leur site web.
Rhesus, Dijon - mars 2006
photo non libre de droits



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Kalle Björklid, photographe finlandais  
J'avoue avoir visité des tonnes de sites de photos de concert, mais, à ce jour, très peu de photographes spécialisés dans ce domaine ont, en toute humilité, réellement retenu mon attention.

Il en est un par contre qui me scotche et devant lequel je me prosterne. Kalle Björklid est Finlandais et fait surtout des photos de concerts métal. Ses photos sont aux antipodes de ce que je fais. Elles sortent des sentiers battus, respirent l'énergie et se moquent parfois des règles de composition habituelles de la photographie.

Niveau rendu et traitement, il n'hésite pas à faire ressortir et mettre en évidence le bruit sur ses images, alors que la plupart des photographes cherchent à l'éliminer.

Certes, le métal incite naturellement à ce type d'image. Et puis généralement, les lumières dans ce type de concerts sont très généreuses, et autorisent donc une plus grande liberté de déclenchement.

Mais tout de même, ce type a vraiment du talent.
Et surtout du style, son style, ce qui est sans doutes le plus important.

Visitez son site web


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Week-end en Aubrac  
J'ai débuté l'année 2008 en Aubrac. Un week-end organisé avec des camarades d'un forum consacré à la photo noir et blanc. C'était l'occasion de rencontrer des personnes que j'estime et que je cotoye quotidiennement sur ce forum depuis des années, mais que je n'avais jamais eu l'opportunité de rencontrer "en vrai".

J'ai retrouvé leurs personnalités respectives telles que je les connaissais à travers le forum, c'est d'ailleurs rassurant de voir que les personnes physiques correspondent à l'idée que l'on se fait d'elles dans le monde virtuel.

La météo n'était pas vraiment de la partie, la neige était présente à notre arrivée et ensuite la brume na pas daigné se dissiper. Peu importe, le gîte que nous avions loué pour l'occasion était chaleureux, et cela ne nous a pas empêché de faire des petites sorties photo dans la région : quelques poses lentes face à des cascades, quelques paysages entre deux averses...

Ce week-end était vraiment excellent mais trop court, j'espère juste que l'expérience sera renouvelée dès que possible !

voir les photos série paysages 03

photo non libre de droits



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | Suivant> >>