navigation   le site   \  le blog mercredi 8 juillet 2020      
 Un petit tour à Blues en Loire 2014... 
Comme tous les ans, je suis allé faire un tour au festival Blues en Loire, à La Charité/Loire.

Comme tous les ans, je suis arrivé après le début du festival, uniquement pour le week-end.
J'ai donc loupé, entre autres, les Espagnols de Suitcase Brothers, dont tout le monde m'a dit le plus grand bien.

Néanmoins, j'ai passé un bon moment, dès mon arrivée, avec Nico Wayne Toussaint en duo acoustique, accompagné à la guitare par l'excellent Michel Foizon.
Désolé si parfois le bruit des appareils photo t'ont dérangé Nico.
Je m'efforce, personnellement, de toujours faire attention à ne déclencher que pendant les moments forts en terme de couverture sonore, mais je comprends tout à fait qu'on puisse souhaiter le silence absolu, surtout en configuration minimaliste. En tout cas, merci d'avoir fait passer le message avec tact !

Dans Mama's Biscuit, j'ai ensuite retrouvé avec surprise des musiciens que je connaissais pour les avoir tous vu jouer, mais dans d'autres formations. Notamment Philippe Floris et Christophe Garreau, respectivement batteur et bassiste de Paul Personne il y a un paquet d'années, à l'époque des tournées La Route de la Chance, Comme à la Ville, ou encore Rêve Sidéral...
Longtemps que je n'avais revu le Belge Elmore D.
Environ 10 bonnes années, au festival de Cognac. J'avoue que j'en gardais un meilleur souvenir... même si j'apprécie le personnage.

La vraie bonne surprise est venue le samedi soir, avec French Blues Explosion. Je connaissais le batteur, le fantastique Pascal Delmas, pour l'avoir moult fois applaudi aux côtés des Rosebud Blue Sauce. J'avais vu le leader, Mr Tchang, il y a bien longtemps également, à Cognac.
Aujourd'hui, le groupe qu'ils forment avec le contrebassiste Fred Jouglas porte bien son nom : une explosion survitaminée, un vrai show qui décoiffe. Certes, tout cela n'a rien d'original (un blues funky très efficace), c'est clairement fait pour plaire à tout le monde, mais l'alchimie prend de suite et le public, moi y compris, en redemande.

Otis Grand était la tête d'affiche. Il était accompagné par les excellents Sugar Ray and the Gamblers, groupe italien qui était derrière Big Pete Pearson il y a 4 ans.
Le groupe joue vraiment bien, tellement bien qu'on se demande si ce n'est pas lui qui porte complètement le concert : Otis Grand ne chante pratiquement pas, se contentant de sa guitare. Très bon guitariste c'est vrai, mais parfois j'ai eu l'impression qu'il n'apportait au concert que le prestige de son nom...

J'ai ramené une petite série photo, pas inoubliable, mais qui s'inscrit dans une série de plusieurs soirées blues que j'enchaîne ces derniers temps (le festival de Talant en juin, les Nuits du Blues en mars), et, au risque de me répéter, ça me fait vraiment du bien de pouvoir me consacrer à ce style musical que j'aime tant...
(On cliquouille sur les photos ci-dessous pour accéder à la série complète)

Otis Grand, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits

French Blues Explosion, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits

M.Foizon & Nico Wayne Toussaint, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Suivant> >>