navigation   le site   \  le blog lundi 26 août 2019      
 Le festival blues de Talant 2019 
La nouvelle édition du Talant International Blues Festival s'est achevée mi-avril.
Il y a eu de très bons moments.

J'ai bien aimé Nathan James en ouverture. Répertoire très agréable, bon chanteur au joli timbre, j'ai également apprécié qu'il se soit fabriqué lui-même cette guitare-washboard.
Kenny Neal a enchaîné ensuite. C'est bien, ça joue très bien, mais je trouve ça un peu plat, et surtout un peu long.

En semaine, l'harmoniciste américain Steve Guyger a mit un peu de temps à faire décoller son set, vraisemblablement marqué par une tournée européenne marathon (25 dates en 1 mois). Ensuite, deuxième partie de set, le rythme est arrivé et la sauce a pris dans cette petite salle du Crusoé, décidément propice au blues.

La légende vivante du blues Bobby Rush a, quelques jours plus tard, livré un show délirant. Le personnage, atypique, vaut vraiment le détour. Le spectacle est au rendez-vous, et derrière le côté fantasque, Rush est aussi un musicien captivant. L'homme sait capter l'attention par son sens du spectacle mais également par ses qualités musicales. Surréaliste, mais passionnant !
A noter en première partie les Dijonnais de Mojo Blues, qui ont livré un très bon concert de blues chicagoan.

Pour la dernière soirée à laquelle j'ai assisté, j'ai eu la surprise de voire Jean-Jacques Milteau ouvrir le bal avant un groupe parisien que je ne connaissais que de nom.
Milteau a offert un set acoustique très classique qui, je pense, aura surtout conquis le grand public.
La formation qui a clôturé le festival était Same Player Shoot Again. Il s'agit de la réunion de musiciens qui reprennent des standards de Freddie King.
D'emblée, l'excellente section rythmique a donné le ton. Impeccable de régularité et de puissance, elle a soutenu un extraordinaire duo clavier/guitare (Julien Brunetaud et Romain Roussoulière). Il s'agit de reprises, disons même adaptations, car, à aucun moment, je n'ai trouvé qu'ils étaient dans la copie conforme. J'avoue avoir pris un sacré pied à écouter ce groupe, à noter que leur moyenne d'âge doit tourner autour d'à peine de 30 ans... !
En fin de soirée, je me suis dit que Milteau avait bien fait de jouer en premier... :)

C'était donc la première fois que je me rendais dans le nouvelle salle talantaise de L'Ecrin. Le lieu est très bien, la scène, plutôt basse mais large, est ni trop grande ni trop petite. L'acoustique y est très bonne, et les lumières auxquelles nous avons eu droit étaient vraiment bonnes.
Donc, plutôt content de mes photos... !

Les photos :
- Same Player Shoot Again et Jean-Jacques Milteau
- Bobby Rush et Mojo Blues
- Steve Guyger
- Kenny Neal et Nathan James

Bobby Rush, L'Ecrin, Talant (21), avril 2019
photo non libre de droits

Steve Guyger, Le Crusoé, Dijon, avril 2019
photo non libre de droits

Same Player Shoot Again, L'Ecrin, Talant (21), mars 2019
photo non libre de droits

Nathan James, L'Ecrin, Talant (21), avril 2019
photo non libre de droits


 jean-luc 
toujours cet art du cadrage et de la compo... et puis la photo carrée de Milteau... tout bon!!
le tout avec beaucoup de nuances de gris.... (+ de 50..... ;-) )

 didier 
Merci Jean-Luc,

Milteau c'était pas évident, comme toujours avec les harmonicistes... je l'aime bien aussi celle en carré...


 Commentaires 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.