navigation   le site   \  le blog lundi 16 septembre 2019      
 En Silence. 
Un aspect souvent méconnu, mais qui a une très grande importance quand on fait des photos de spectacles, c'est l'obligation de parfois respecter le silence.

Alors que, dans les concerts de musique amplifiée, il faut se protéger du volume très élevé à l'aide de bouchons d'oreilles, il y a certains spectacles pour lesquels on entendrait une mouche voler, comme en théâtre, musique classique, danse.

Il convient alors de réaliser les photos de manière à ne pas déranger le public (souvent très pointilleux), mais aussi les artistes sur scène (cette règle vaut aussi pour les musiques amplifiées, mais elle prend une toute autre dimension dans le cas que nous abordons ici).

Bien entendu, le petit "bip" produit par le boîtier quand la mise au point est faite doit être désactivé.
Mais le bruit produit par le réflex lors du déclenchement, lui, il faut faire avec.
Autant dire qu'avant d'appuyer sur le bouton pour faire la photo, il faut bien avoir préparé sa prise de vue, car le nombre d'essais est limité, voir inexistant.
Savoir reconnaître quelle sensibilité ISO il convient de choisir au vu de la lumière ambiante.
Savoir déclencher sur les temps forts en termes de volume sonore (quand il y en a), et, si possible, au moment où l'action du sujet est intéressante.
Faire preuve d'une extrême discrétion en ne se délaçant pas (une fois, en musique classique, obligé de changer d'angle de vue -en fond de salle-, j'ai quitté mes chaussures qui, mouillées, faisaient trop de bruit. J'ai tout de même réussi à me déplacer discrètement... en chaussettes !)
Le tout associé avec l'intensité lumineuse de la scène, plus ou moins faible, à considérer.
Cela fait vraiment beaucoup de paramètres à prendre en compte :)

Tout cela débouche sur des moments très longs, pendant lesquels on attend de pouvoir faire la photo. Parfois 20 minutes à attendre avant de pouvoir appuyer une fois.

En mars dernier, le pianiste russe virtuose Grigory Sokolov se produisait seul à l'Auditorium de Dijon.
Je couvrais le concert pour le journal. Ambiance intimiste, Chopin comme répertoire, éclairage presque à la bougie. Pas beaucoup de notes graves d'affilée (les meilleures en terme de couverture sonore).
Vingt minutes après le début du concert, j'étais à genoux derrière un fauteuil du fond resté vide, l'objectif posé sur le dossier afin de soulager mon poignet, l'appareil réglé au 1/40ème de seconde et à 2000 ISOs...
Ce soir-là, il m'aura fallu 40 minutes pour enfin avoir une photo exploitable (mais pas inoubliable), sur les 4 faites...

Parfois on parvient à faire la photo pendant la répétition générale, le filage, c'est moins tendu qu'en représentation... mais pas toujours faisable en terme d'emploi du temps.

Il y a quelques temps, un ami photographe m'a fait essayer une moufle anti-bruit (utilisée par les photographes animaliers), dont l'utilisation était plutôt convaincante et dont le prix (moins de 100 €) était plus abordable que celui des caissons dédiés (plus de 1000 € !). Je vais sans doute me décider à en faire l'acquisition...

Ci-dessous quelques photos qui m'ont valu de sacrées crampes aux bras :)

La Belle Escampette (théâtre), festival A Pas Contés, Dijon, février 2014
photo non libre de droits

Cosi Fan Tutte (opéra), L'Auditorium, Dijon, mars 2012
photo non libre de droits

Les Acteurs de Bonne Foi (théâtre), théâtre du Parvis St Jean, Dijon, novembre 2010
photo non libre de droits

La Boîte Blanche (danse), L'Athénéum, Dijon, novembre 2011
photo non libre de droits


 dpc 
Tu t'en es bien sorti, ma foi. C'est vrai qu'œuvrer en silence, c'est difficile. J'avais écrit un truc là-dessus il y a quelques années : http://www.wallendorff.com/2010/09/29/o ... che-paris/

Heureusement, aujourd'hui les boîtiers sont de plus en plus souvent équipés de mode silencieux. En revanche, je ne connaissais pas l'existence des moufles anti-bruit. Effectivement, ça peut être très utile ! Merci pour l'info.

 didier 
Merci de ton message.
Je ne retrouve plus le lien de la moufle que j'avais essayée, mais en gros ça ressemblait à celles qu'on voit ici :
http://www.jama.fr/boutique/fr/prise-de ... ibruit-114
Il faut juste bien connaître son boitier pour ensuite le manipuler un peu à l'aveugle...
Mais ça réduit environ 75% du bruit du déclencheur.

Didier.



 jean-luc 
salut didier,

je pensais que tu avais déjà fait l'acquisition de la moufle....
elle est bien utile, crois-moi....
le lien que tu mets est très semblable à celle que j'ai...
celle-ci est quasi identique; sauf qu'on ne voit pas l'écran arrière....
http://www.jama.fr/boutique/fr/prise-de ... it-v6-1033
la mienne est une "photo nature"
je ne parviens pas à retrouver le lien... mais il me semble qu'à l'époque, je l'avais mis dans un de tes messages.... faut remonter à un peu plus de deux ans....
faudrait fouiller....

sinon, depuis, je suis passé à fuji.... (je garde le nikon pour les concerts sonorisés..) et là, je suis totalement tranquille... je couvre plusieurs concerts avec le (les) fuji... encore demain dans une église.... et je sais qu'il n'y aura pas de micros....

merci pour le lien....
betche mon grand....

jean-luc

 jean-luc 
on en parlait là...
http://www.didiertaberlet.fr/blog/comme ... 419-112953

et le site où j'avais acheté ma housse est là..
http://www.photo-nature.fr

mais depuis ils ont d'autres modèles....

il y a là aussi,
http://www.image-nature.com/actus_171.html

et faudrait voir sur la boutique de chassimage.... ce ne serait pas étonnant qu'il y en ai...

jl

 didier 
Ah, voilà en effet... bon, faut vraiment que je me décide... :)

Didier.



 Commentaires 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.