blog sur la photo de concert
 
        navigation   le site   \  le blog mardi 21 octobre 2014      
 En interview dans Blues Magazine n.63 
Un message en passant pour signaler que je suis en interview dans le numéro 63 de Blues Magazine (janvier/mars 2012), sorti ce 14 décembre.

Trois pages d'entretien principalement axées autour de mon activité photo de concert, mais aussi de mon rapport au blues bien entendu, agrémentées de photos de mon cru.

Le magazine est disponible dans les principaux kiosques de type Maison de la Presse ou Relais H, ainsi que sur les sites vendant des revues en ligne (par exemple le lien donné ci-dessus).

Un grand merci à Stéphane, ainsi qu'à l'équipe de passionnés de Blues Mag !



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 En musiques ...  
Voici l’heure d'un petit bilan des derniers concerts écoulés auxquels j'ai pu assister.

J'ai bien aimé James Blunt, malgré sa réputation de chanteur à ballades guimauves, je trouve son répertoire (enfin, quand il ne sort pas trop les violons sirupeux) plutôt bien foutu, assez pop-folk. Le groupe ce soir-là jouait très bien, j'y ai retrouvé toutes les sonorités et la mise en place qui me plaisent.

Disons le tout de suite, je n'aime pas du tout Florent Pagny. Ni ses chansons, encore moins le personnage. Il est arrivé sur scène assis dans un fauteuil de velours rouge avec bordures dorées, baignant de suffisance. J'ai pourtant bien écouté les paroles de son titre Si tu n'aimes pas Florent Pagny, mais rien à faire, il est l'incarnation de ce qui me rebute au plus haut point. Et sa voix ne me transporte absolument pas.

Je ne pouvais malheureusement pas être au concert de Patti Smith, mais j'étais à celui de Joey Starr, que j'attendais avant tout pour l'aspect photographique.
Musicalement ce n'est pas mon truc, mais je dois dire que sur scène c'est quand même une sacrée bonne claque. Le gros son est là, et surtout l'exceptionnelle présence et charisme de l'homme font le reste.
Un bon souvenir donc, même si pour les photos c'était tendu et plus difficile que prévu...

Enfin, je suis allé voir, ce week-end, Hubert-Félix Thiéfaine, en tant que simple spectateur.
Son avant-dernier album Scandale Mélancolique est un des disques français que j'ai le plus écouté ces dernières années...
Très bon concert. Thiéfaine ne s'est pas contenté de passer en revue les titres de son dernier disque en date comme le font tant d'autres, il s'est donné la peine d'offrir une sélection de morceaux, issue de toute sa carrière, très cohérente et recherchée.
Son répertoire n'est pas toujours très rose ni festif, mais pour ceux qui aiment le rock mélancolique et les univers à la Bashung, c'est un régal.

(La liste des dernières séries photos apparaît dans la colonne à droite de cette page, sous le logo Facebook)

Joey Starr, La Vapeur, Dijon - novembre 2011
photo non libre de droits


[4 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Zydeco time 
Samedi dernier je ne faisais pas de photos pour le journal, je suis donc allé faire des photos pour moi-même :))
Direction les désormais traditionnelles Noct en Blues de Chaumont, organisées par mes amis Marie et Lorenzo.

Arrivés un peu sur le tard, nous avons surtout assisté au concert de la dernière affiche, à savoir Andy J. Forest, qui débutait une nouvelle tournée européenne.
Il y avait bien longtemps que je n'avais pas revu Andy. Environ une bonne dizaine d'années...
A l'époque j'avais été subjugué par son show si typique de la Nouvelle Orléans, imbibé de musique cajun et zydeco, donc bien loin du blues chicagoan !

Andy est toujours le même, showman hors-pair et pitre aguerri. Le répertoire est lui aussi similaire, avec bien entendu de nouvelles compositions, car Andy est aussi reconnu pour son sens de l'écriture.

Il était accompagné par des musiciens milanais, le fidèle guitariste Heggy Vezzano en tête. Il joue toujours de l'harmonica, ainsi que de la traditionnelle washboard, aussi appelée planche à laver en français, ou encore frattoir en cajun.

C'était un vrai plaisir de retrouver cette fraîcheur, cette musique et ce sens du rythme qui donnent le sourire !

Pour les photos par contre, c'était moins drôle : Andy arborait une chemise blanche qui cramait les hautes lumières, ainsi qu'un chapeau qui bouchait son visage. Les limites de la photo numérique se font alors vite ressentir !
J'ai essayé de rattraper ce que j'ai pu, en disant merci au format Raw pour sa malléabilité !

Tout sera en ligne très bientôt... une petite en attendant ci-dessous, ainsi qu'un extrait vidéo de Andy J. Forest en live plus bas, pour le plaisir.

Edit : photos maintenant en ligne

Andy J. Forest, Noctenblues, Chaumont (52), novembre 2011
photo non libre de droits



[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Un livre chez Blurb 
Je me suis enfin décidé à m'offrir un livre de mes photos par le laboratoire Blurb.

Je n'avais que des retours d'expériences positifs de la part de tous mes camarades photographes qui avaient essayé cette société américaine spécialisée dans la réalisation d'ouvrages photos pour les particuliers ou les professionnels.

Il y a plusieurs façons de créer un livre chez eux, soit avec leur propre application dédiée (bien évidemment gratuite), soit par le biais d'un plugin se greffant au logiciel Adobe InDesign.
J'ai choisi la première solution. La mise en page est plutôt simple, rien de vraiment compliqué. De toutes façons, je ne voulais qu'une présentation épurée de type portfolio, juste des photos légendées sommairement. Tout s'est donc passé sans problèmes.

J'ai choisi une finition assez "classe", avec papier semi-perlé, ce qui a fait monter un peu le prix final du livre, mais il y a moyen de ne choisir que du papier standard, moins onéreux.
Il y a toute une gamme de formats disponibles, mon choix s'est arrêté sur le "grand carré" : 30x30 cm, avec une vingtaine de pages.
La livraison se fait par UPS, et j'ai reçu mon exemplaire avec une semaine d'avance sur le délai annoncé ! (la fabrication se fait aux Etats-Unis)

Le rendu, l'impression des pages et la qualité générale du produit fini sont vraiment très bons, je dois dire que je suis très satisfait du résultat !

Edit fin novembre :
Après avoir commandé 2 autres exemplaires du livre pour offrir, j'ai eu la désagréable surprise de recevoir les nouveaux exemplaires avec certains défauts.
Suite à ma réclamation, le service client m'a renvoyé gracieusement 2 autres exemplaires, pour lesquels la qualité était meilleure.





[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 So long Patrice ... 
Je connaissais son visage ainsi que son nom depuis une vingtaine d'années, pour l'avoir vu sur les scènes dijonnaises accompagner divers artistes.

Lorsqu'on me parlait de lui, sur l'aspect musical mais aussi humain, c'était toujours en bien, et plus que ça même.

Nous nous sommes connus il y a une poignée d'années, autour de la photo de scène, qu'il appréciait.

Nous nous croisions de temps à autre à Dijon, le temps d'une poignée de mains, d'un échange bref, mais à chaque fois je lisais dans son regard toutes les qualités qu'on lui connaissait, ce genre de sentiment inexplicable qu'on ressent, ou pas, chez les autres.

Patrice est parti.
Mes sincères pensées à tous ses proches, ainsi qu'à tous ceux qui l'appréciaient.

Patrice Patricot à La Vapeur, Dijon, décembre 2006
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Suivant> >>