blog sur la photo de concert
 
        navigation   le site   \  le blog vendredi 19 décembre 2014      
 Cali au festival du Chien à Plumes : stupéfiant ! 
Comme tous les ans, je suis allé photographier, début août, au festival du Chien à Plumes, près du lac de Villegusien, dans la Haute-Marne.

J'y attendais notamment, car ma compagne et moi aimons beaucoup cet artiste, Cali. J'avais, de plus, appris par les réseaux sociaux que sur la tournée en cours, il lui arrivait de faire monter sur scène les photographes accrédités, comme ça, juste "pour le fun", le temps d'un titre.

Bien sûr, dès le premier morceau du concert, Cali nous invite à le rejoindre sur les planches. Je dois avouer qu'au départ, nous nous sommes regardés, quelques photographes et moi, pour savoir qui de nous aurait le courage à être le premier à monter... :))

Au delà de cette anecdote, c'est surtout l’exceptionnel show de Cali qui me restera en mémoire, ainsi que la complicité (le mot est faible) qu'il a instauré avec les photographes présents.
J'avoue ne jamais avoir vécu ça auparavant.
Plus que des clins d'oeil, il s'est agit d'une véritable prestation sur mesure qu'il nous a offerte, nous interpellant, jouant notre jeu, nous intégrant à son spectacle l'espace de 3 morceaux.

De plus, l'éclairage était très bon (concert à 20h, donc imbibé de lumière naturelle du jour et de lumières artificielles de la scène, un vrai bonheur à 200 ISOs et f:2.8).

Bref, ça fait du bien de pouvoir se faire plaisir à ce point :))

Beaucoup de photos à traiter, encore un peu de patience, je viens seulement de rentrer de vacances... 2 petites ci-dessous en attendant...

Et merci à Cali !

Edit :
les photos sont maintenant en ligne sur cette page pour Cali et sur celle-ci pour le reste du festival


Cali et une collègue, festival du Chien à Plumes, Villegusien - août 2011
photo non libre de droits

Cali, festival du Chien à Plumes, Villegusien - août 2011
photo non libre de droits

Cali, festival du Chien à Plumes, Villegusien - août 2011
photo non libre de droits


[3 commentaires]   |  permalien |   partager :
 James Fraher à Talant  
Vous le savez peut-être déjà, les Nuits du Blues de Talant (21) auront lieu le 26 mars 2011. L'excellent Roy Gaines (un des rares musiciens que je connaisse qui pose lorsqu'on le prend en photo pendant ses concerts !), Shakura S'Aida ainsi que les Toulousains de Awek seront au menu.

Mais, préalablement, une surprise viendra agrémenter le plateau : James Fraher, photographe de bluesmen, auteur de nombreuses pochettes de disques et d'ouvrages, notamment le fameux The Blues is a Feeling (1998), présentera la veille, en personne, So Many Years with the Blues, une conférence/exposition de sa production.

Evénement rare à ne pas manquer pour les amoureux de photo et de blues !

Cela se passera le vendredi 25 mars 2011 à 18h30 à l'Espace Brassens (salle Gabin), Talant (21), entrée gratuite (+ exposition de 24 photos du 15 mars au 9 avril à la bibliothèque de l'Espace Brassens)


James Fraher


[3 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Above all, enjoy the music 
“Above all, enjoy the music” - Herman Leonard.
(par dessus tout, aimez la musique)

A peine rentré de vacances, j'apprends la triste nouvelle : Herman Leonard, photographe des géants du jazz (Louis Armstrong, Duke Ellington, Miles Davis, Billie Holiday...) vient de mourir à l'âge de 87 ans.

Après la disparition de James Marshall en mars dernier, c'est un autre grand nom de la photo de musique qui disparait.

Si je connaissais les images de Marshall pour les avoir vues et revues alors que je m'intéressais à la musique mais pas encore à la photo, je dois dire que j'ai découvert Leonard sur le tard, longtemps après avoir débuté la photo.
Il est l'auteur de nombreux portraits souvent pris hors de l'action musicale, dans des moments de pose, comme cette superbe image de Dexter Gordon.

A noter que Herman Leonard avait dû quitter la Nouvelle Orléans où il vivait et travaillait suite au passage de l'ouragan Katrina qui avait dévasté et laissé exsangue cette ville ainsi qu'une bonne partie de son activité musicale, il y a quelques années.
Comme de nombreux musiciens louisiannais, il avait trouvé lui aussi refuge à Los Angeles, mais était devenu, entre autres, photographe de plateau pour une série TV...


Herman Leonard par lui-même,
(AP Photo/Herman Leonard Photography, LLC., CTSIMAGES)


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Tout voir, tout entendre ?  
Souvent, quand arrive le mois de juin, je ressens cette même impression de fatigue : beaucoup trop de concerts entendus au cours de l'année. J'en parlais déjà l'an dernier sur ce billet.

Cette année n'a pas failli à la règle. Samedi dernier j'avais prévu d'aller faire Ez3kiel, mais concerts d'Alela Diane et d'Emily Loizeau les mercredi et vendredi précédents, plus une semaine de boulot qui s'est prolongée jusqu'au samedi matin ont fait que je ne suis pas sorti de chez moi.

C'est la raison pour laquelle il m'arrive parfois d'aller photographier un concert, mais de ne pas rester écouter à l'issue des 3 premiers morceaux de shoot auxquels nous avons habituellement droit.

La semaine dernière, j'avais envie d'écouter Alela Diane. Je suis donc resté jusqu'au bout du concert. Deux jours plus tard, je ne suis resté qu'une petite demi-heure à Emily Loizeau. Dommage, ce concert avait l'air vraiment bien.

Mais je pense qu'il faut faire des choix. Décider de ce qu'on va se donner la peine d'écouter, et faire l'impasse sur d'autres. Ce n'est absolument pas par snobisme, mais juste une façon de gérer l'offre importante de musique à laquelle on est exposé lorsqu'on photographie des concerts.

A trop écouter, on fini par saturer. J'en ai fait les frais lors du festival GéNéRiQ 2008, où j'avais voulu entendre un maximum d'artistes, mais fini par quitter au beau milieu du concert de The Dø (pourtant très bien) : mon cerveau faisait comme une éponge qui, après avoir trop absorbé, rejette le trop plein.

C'est donc une façon de répondre, lorsqu'on me dit "De quoi ? tu as la possibilité d'écouter gratuitement tous ces concerts et tu n'en profites pas jusqu'au bout... ?"
C'est justement parce que j'aime trop la musique, que je veux préserver ce plaisir intact, et ne surtout pas finir dégouté par overdose...

Allez, on termine en douceur par Emily Loizeau justement, son succès d'il y a quelques temps, la ballade L'Autre Bout du Monde


Photos d'Emily Loizeau sur cette page.

Emily Loizeau, La Vapeur, Dijon - mai 2009
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Pas de Mademoiselle K pour moi (ou presque) 
Dans les précédents articles je me réjouissais de la venue à Dijon de Mademoiselle K le 6 novembre prochain. J'aime cet artiste dont la musique, même si elle est plaisante sur disque, est visiblement plutôt écrite pour la scène.
Sa venue et ses prestations live dont j'entends beaucoup de bien ces derniers temps me mettaient vraiment l'eau à la bouche.
Et puis le rock se prête bien au noir et blanc ! Voilà donc quelqu'un que je rêvais de photographier depuis longtemps...

Mais aujourd'hui je reçois les conditions de prise de vue établies par le management de l'artiste :
- Les photographes doivent envoyer les photos à ****** le manager ********@****.** pour validation avant publication. Les photos validées peuvent être utilisées par le groupe à des fins non commerciales (site web, myspace).
- Toute autre utilisation doit faire l'objet d'une autorisation particulière.


Bref, voilà un plan qui ressemble étrangement à celui dont je parlais, ou plutôt que je dénonçais, dans ce billet.
Pas envie de bosser pour rien, pas envie non plus de bosser gratos pour une maison de disques, donc j'irai au concert, mais les mains dans les poches, en simple spectateur, sans faire de photos, la mort dans l'âme :))

Dire qu'aujourd'hui même les artistes estampillées rock sont soumis au bon vouloir du marketing... le temps du rock symbole de rébellion est bien loin ! :))

Allez, je me console avec les photos de Keziah Jones, la semaine dernière, dont je suis plutôt satisfait :

Edit : après maintes réflexions (voir commentaires ci-dessous), les photos sont désormais en ligne sur cette page.

Keziah Jones, La Vapeur, Dijon - octobre 2008
photo non libre de droits


[12 commentaires]   |  permalien |   partager :

<< <Précédent | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | Suivant> >>