blog sur la photo de concert
 
        navigation   le site   \  le blog jeudi 23 octobre 2014      
 Un petit tour à Blues en Loire 2014... 
Comme tous les ans, je suis allé faire un tour au festival Blues en Loire, à La Charité/Loire.

Comme tous les ans, je suis arrivé après le début du festival, uniquement pour le week-end.
J'ai donc loupé, entre autres, les Espagnols de Suitcase Brothers, dont tout le monde m'a dit le plus grand bien.

Néanmoins, j'ai passé un bon moment, dès mon arrivée, avec Nico Wayne Toussaint en duo acoustique, accompagné à la guitare par l'excellent Michel Foizon.
Désolé si parfois le bruit des appareils photo t'ont dérangé Nico.
Je m'efforce, personnellement, de toujours faire attention à ne déclencher que pendant les moments forts en terme de couverture sonore, mais je comprends tout à fait qu'on puisse souhaiter le silence absolu, surtout en configuration minimaliste. En tout cas, merci d'avoir fait passer le message avec tact !

Dans Mama's Biscuit, j'ai ensuite retrouvé avec surprise des musiciens que je connaissais pour les avoir tous vu jouer, mais dans d'autres formations. Notamment Philippe Floris et Christophe Garreau, respectivement batteur et bassiste de Paul Personne il y a un paquet d'années, à l'époque des tournées La Route de la Chance, Comme à la Ville, ou encore Rêve Sidéral...
Longtemps que je n'avais revu le Belge Elmore D.
Environ 10 bonnes années, au festival de Cognac. J'avoue que j'en gardais un meilleur souvenir... même si j'apprécie le personnage.

La vraie bonne surprise est venue le samedi soir, avec French Blues Explosion. Je connaissais le batteur, le fantastique Pascal Delmas, pour l'avoir moult fois applaudi aux côtés des Rosebud Blue Sauce. J'avais vu le leader, Mr Tchang, il y a bien longtemps également, à Cognac.
Aujourd'hui, le groupe qu'ils forment avec le contrebassiste Fred Jouglas porte bien son nom : une explosion survitaminée, un vrai show qui décoiffe. Certes, tout cela n'a rien d'original (un blues funky très efficace), c'est clairement fait pour plaire à tout le monde, mais l'alchimie prend de suite et le public, moi y compris, en redemande.

Otis Grand était la tête d'affiche. Il était accompagné par les excellents Sugar Ray and the Gamblers, groupe italien qui était derrière Big Pete Pearson il y a 4 ans.
Le groupe joue vraiment bien, tellement bien qu'on se demande si ce n'est pas lui qui porte complètement le concert : Otis Grand ne chante pratiquement pas, se contentant de sa guitare. Très bon guitariste c'est vrai, mais parfois j'ai eu l'impression qu'il n'apportait au concert que le prestige de son nom...

J'ai ramené une petite série photo, pas inoubliable, mais qui s'inscrit dans une série de plusieurs soirées blues que j'enchaîne ces derniers temps (le festival de Talant en juin, les Nuits du Blues en mars), et, au risque de me répéter, ça me fait vraiment du bien de pouvoir me consacrer à ce style musical que j'aime tant...
(On cliquouille sur les photos ci-dessous pour accéder à la série complète)

Otis Grand, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits

French Blues Explosion, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits

M.Foizon & Nico Wayne Toussaint, festival Blues en Loire, La Charité/Loire (58), août 2014
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Impressions du Talant International Blues Festival 
Ce week-end j'ai assisté à la première édition du festival blues de Talant, non loin de Dijon, dont je parlais en mars.

J'ai été vraiment emballé par la deuxième soirée.

Ouverture sympathique avec Eugène "Hideaway" Bridges. Bon moment, bons musiciens, du spectacle au rendez-vous.

Shemekia Copeland ensuite. Déjà vue environ 5 fois au total, j'ai, malgré tout, été vraiment conquis par son set. Un vrai concert blues, péchu, sensible, sincère, avec un groupe qui lui est fidèle depuis des années. Arthur Neilson notamment à la guitare lead. Je connais bien ce musicien pour l'avoir évidemment vu aux côtés de Shemekia par le passé, mais, lui aussi, je continue d'être plus que séduit par son jeu.
Sans doute le plus rock'n'roll de tous les guitaristes blues. Le duo qu'il a fait en fin de concert avec le guitariste rythmique était de toute beauté.

Puis la tête d'affiche du festival est entrée en scène.
Elvin Bishop, pour sa première prestation en France malgré ses 72 ans, nous a servi un concert auquel je ne m'attendais pas. Un riche mélange de country, zydeco, blues, swing, le tout dans une ambiance très new-orleans, avec renforts de trombone et d'accordéon.
Concert très festif, très bons musiciens, l'alchimie a pris de suite.
Cheveux poivre et sel, regard espiègle, Bishop surprend par le contraste entre son côté "papy farceur" et un incroyable talent musical.

Pour les photos, je n'ai rien ramené de fantastique le premier soir, mais j'ai pu bien me rattraper le lendemain : je me suis fait plaisir, avec de bons sujets et un éclairage correct.

Encore pas mal d'images à traiter en noir et blanc (j'envoie au journal des clichés couleur, mais je ne présente ici que des versions noir et blanc), même si j'ai essayé pendant le concert de me limiter et de n'avoir que l'essentiel afin de ne pas rentrer avec des cartes mémoire surchargées...

Le tout sera en ligne prochainement, on patiente avec une poignée ci-dessous :

Edit : les photos sont maintenant en ligne sur cette page et celle-ci !
(2 séries qui ne sont pas forcément chacune 1 jour du festival...)


Elvin Bishop, Talant International Blues Festival, Talant (21), juin 2014
photo non libre de droits

Shemekia Copeland, Talant International Blues Festival, Talant (21), juin 2014
photo non libre de droits

Eugène "Hideaway" Bridges, Talant International Blues Festival, Talant (21), juin 2014
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Les Nuits du Blues... 2014 
Vendredi et samedi soir j'ai couvert les Nuits du Blues 2014 de Talant pour le journal, et par la même occasion pour mon plaisir !

John Mayall assurait la première soirée.
Je l'avais déjà vu dans cette même salle en 2010, je ne voulais donc pas m'attarder sur son concert.
Arrivé après le début, j'apprends avec surprise que seuls les 3 premiers morceaux sont autorisés pour les photos, alors qu'il y a 4 ans c'était libre.
C'est bien la première fois que des limitations photo ont lieu dans cette salle...
Arrivant tant bien que mal à fendre la foule pour me rendre au pied de la scène, un collègue photographe m'apprend que le deuxième titre se termine déjà.
Je vais donc devoir assurer sur le seul et unique morceau me restant pour photographier...
Heureusement les lumières sont bonnes, et j'arrive à avoir, dans le lot, une bonne poignée d'images dont je suis satisfait...

Le lendemain, j'arrive pendant le set de l'Américain Toronzo Cannon, qui ouvrait la série de 3 concerts de la soirée.
Je reconnais de suite les musiciens français qui l'accompagnent, le Gas Blues Band, mené par le guitariste Gaspard Ossikian.
Je suis vite conquis, ça joue très bien, le chant est également bon, et le show est vraiment au rendez-vous. Un très bon moment.
Otis Taylor a pris le relai. Je l'avais déjà vu il y a un paquet d'années au festival de Cognac.
C'est sympa, plutôt hypnotique, mais je dois avouer qu'à la fin du set j'ai éprouvé une forme de lassitude.
Sugar Ray Norcia était accompagné par le guitariste Monster Mike Welsh pour clôturer la nuit. Je l'avais également déjà vu à Talant (soutenu, à l'époque, par la guitare de Duke Robillard). Idem, j'avais assisté à un concert de Mike Welsh à La Charité/Loire, avec un autre lineup.
Samedi, j'ai vraiment aimé le set qu'ils ont livré. Je les ai préféré tous les 2 ensembles que lors des fois passées où je les avais entendus chacun séparément.
Ca a joué très west-coast, et très bien.

Pour les photos je n'ai pas fait grand chose sur Otis Taylor (très statique et pas de bonnes lumières), et je n'ai pas insisté, pensant me rattraper sur le concert d'après.
Sauf que les lumières n'étaient pas meilleures pour les photos ensuite...
J'ai tout de même essayé de ramener quelque chose de Mike Welsh avec Sugar Ray, mais je dois dire que je n'ai rien que j'estime valable...
Tant pis, il me reste quelques-une de John Mayall qui tiennent la route, plus d'autres du second soir qui feront l'affaire...

Le temps que je termine le traitement (qui est déjà bien avancé), et tout sera en ligne bientôt.
Un poignée ci-dessous pour patienter... stay tuned !

Edit : les photos sont maintenant en ligne sur cette page !

John Mayall, Les Nuits du Blues, Talant (21), mars 2014
photo non libre de droits

Patrice Meyer (bassiste de Toronzo Cannon), Les Nuits du Blues, Talant (21), mars 2014
photo non libre de droits

Anne Harris (fiddle d'Otis Taylor), Les Nuits du Blues, Talant (21), mars 2014
photo non libre de droits


[3 commentaires]   |  permalien |   partager :
 Tout Va Bien  
Cette semaine j'ai couvert en photos, pour le journal, la première du nouveau spectacle interprété par le Dijonnais Yves Jamait, Tout Va Bien (Jamait chante Guidoni).
Il s'agit d'une partie du répertoire de Jean Guidoni adaptée par le metteur en scène Benoît Lambert et par Jamait.

Le chanteur est uniquement accompagné sur scène par une batterie et un piano. Le décor est lui aussi minimaliste, puisque tout noir et dépouillé.
Jamait et ses 2 musiciens, vêtus de sombre, sont maquillés, visage blanc et yeux détourés de noir.

Les morceaux de Guidoni sont saisissants de réalisme, parfois crus, parfois sensibles, et entre les titres l'interprète se laisse parfois aller à des textes déclamés.

La mise en scène est fine et juste.

L'ensemble est parfaitement prévu pour Yves Jamait qui, qu'on aime ou pas sa musique, est tout de même un très bon chanteur et une sacrée bête de scène, possédant une présence et une aura remarquables.

Le spectacle m'a tellement plu que j'y suis retourné ce week-end, mais cette fois sans appareil photo, en simple spectateur, histoire de profiter pleinement, dans le magnifique cadre du théâtre du Parvis St Jean.

Les représentations dijonnaises sont prévues jusqu'au 16 novembre, encore un peu de temps pour en profiter...

Tout Va Bien (Jamait chante Guidoni), Théâtre du Parvis St Jean, Dijon, novembre 2013
photo non libre de droits


[Ajouter un commentaire]   |  permalien |   partager :
 Yan Péchin 
Vendredi soir je suis allé faire des photos d'un concert pour le journal. Parmi les musiciens qui accompagnaient l'artiste principal, j'ai tout de suite repéré un nom qui me parlait : celui de Yan Péchin, guitariste.

Je vois son patronyme régulièrement, depuis des années, à côté de celui de grands de la musique française : il accompagne, entre autres, Jacques Hygelin, Miossec, Thiefaine, et a beacuoup tourné avec Alain Bashung.
Je l'avais déjà vu sur scène, mais encore jamais photographié.

Ce week-end, l'occasion était belle. La salle était petite, je me suis donc placé juste à ses pieds.
Je dois d'ailleurs avouer m'être beaucoup plus focalisé sur ce musicien que sur l'artiste principal du concert. D'ailleurs, la série photo que je mettrai en ligne lui sera uniquement consacrée.

Yan Péchin n'est pas un guitariste comme les autres. Bien sûr, il maîtrise l'instrument, comme beaucoup.
Mais son truc à lui repose plutôt sur les atmosphères, les ambiances, les couleurs musicales. Sa guitare miaule, gémit, hurle.
Le voir sur scène est également un spectacle en lui-même : longs cheveux bouclés, mince et élancé, il semble comme habité lorsqu'il joue.
Bref, le genre de musicien que j'aime, avec une personnalité qui lui est propre, une présence et une implication unique.

Au début je l'ai beaucoup photographié au grand angle, mais celui-ci n'ouvrant qu'à 2.8, j'ai ensuite opté pour mon 35mm 1.8, plus lumineux, afin de mieux faire avec les lumières, que je trouvais plutôt moyennes.

Je suis plutôt satisfait de mes photos... le traitement noir et blanc est en cours, je pense mettre tout ça en ligne bientôt...

Un petit aperçu ci-dessous en attendant la suite... stay tuned !

Edit : les photos sont maintenant en ligne !

Yan Péchin, Le Bistrot de la Scène, Dijon, septembre 2013
photo non libre de droits

Yan Péchin, Le Bistrot de la Scène, Dijon, septembre 2013
photo non libre de droits


[2 commentaires]   |  permalien |   partager :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivant> >>